Il y a encore quelques semaines, YouTube attirait aisément les créateurs de Shorts vers sa plateforme. La raison : un fond de 100 millions de dollars qui leur étaient destinés. Aujourd’hui, les choses se compliquent pour le numéro 1 de la vidéo. TikTok, son plus grand concurrent, a aussi décidé de miser sur la monétisation de contenus. Pour garder ses créateurs, YouTube réalise la promesse faite aux créateurs de Shorts il y a un an. Il propose une solution à long-terme pour la monétisation de leurs contenus.

YouTube va monétiser les Shorts

Pour motiver les créateurs de Shorts, YouTube comptait jusqu’ici sur une rémunération variant entre 100 et 10 000 $. La valeur dépend de l’audience et l’engagement créé par leurs vidéos courtes. Les créateurs de Shorts ne bénéficiaient pas encore des 55% des revenus publicitaires accordés aux autres YouTubeurs.

La plateforme vidéo ayant promis de leur donner une solution de monétisation à long-terme, ces créateurs vont percevoir une partie des revenus publicitaires générés par ce format à partir de 2023. Cependant, YouTube a décidé d’inverser les pourcentages. 45% des revenus seront donnés aux créateurs et les 55% reviendront à la plateforme.

La plateforme vidéo va toutefois faciliter l’accès des créateurs à son Programme Partenaire. Ils pourront ainsi bénéficier de la monétisation et de tous les avantages. Pour y accéder, les créateurs de Shorts doivent avoir 1000 abonnés et enregistré 10 millions de vues au cours des 3 derniers mois. Ceux qui ne sont pas éligibles pourront gagner de l’argent grâce à des abonnements, des conseils ou des ventes de produits dérivés.

Comme les annonces seront diffusées entre les Shorts, YouTube prévoit d’additionner les revenus de ces publicités et de les partager chaque mois aux créateurs. Ils seront distribués selon leur pourcentage de vues de Shorts.

Mais il n’y a pas que YouTube qui s’efforce de monétiser les contenus des créateurs. TikTok, le principal concurrent de YouTube Shorts cherche tout autant à les attirer et à les fidéliser.

Augmentation des revenus pour les créateurs de TikTok

Sans préciser les revenus qu’il gagnait auparavant grâce à ses TikTok, Domingo, un créateur du réseau social chinois, affirme que les vidéos de 1 million de vues ne généraient que très peu d’argent. Après que TikTok ait créé un nouveau fond pour les créateurs le 5 octobre dernier, Domingo se réjouit d’avoir touché entre 300 et 400€ pour une vidéo de 1mn30. Celle-ci a obtenu 500 000 vues. En effet, pour garder ses créateurs, notamment face à la stratégie de YouTube, TikTok propose 1$/1 000 vues aux créateurs de vidéos de plus d’une minute.

Pour en bénéficier, les créateurs de TikTok doivent avoir plus de 18 ans et avoir plus de 10 000 abonnés. Ils doivent avoir obtenu au moins 100 000 vues au cours des 30 derniers jours. Les vidéos de moins d’une minute ne seront cependant plus monétisables.

La concurrence s’intensifie donc entre TikTok et YouTube. Le succès des vidéos courtes oblige les 2 réseaux à innover continuellement. Ils rivalisent non seulement au niveau des fonctionnalités mais aussi au niveau de la monétisation des contenus. Si la proposition de YouTube ne manque pas d’intérêt, TikTok a l’avantage d’offrir des revenus aux créateurs dès à présent et de les baser sur le nombre de vues. Pour les marques, il sera intéressant de voir l’évolution des 2 plateformes pour choisir celle qui offre le plus de visibilité !